La Rose d'Or - L’Église Priorale



Site Officiel de la commune

Saint-Quirin Lettenbach



Les 7 Roses


Patrimoine


Saint-quirin eglise priorale 7 roses sept roses rose d'or

En 1120, une église romane est érigée. Elle est consacrée par Cunon, légat du Pape. Au XVIIe siècle elle se délabre et menace ruine. En 1722, la priorale est rebâtie. A l'extérieur se remarquent les tours à bulbes, uniques en Lorraine. A gauche, le monument aux morts a été érigé sur l'emplacement de l'ancien cimetière. En face, la statue de saint Jean Népomucène est du 18e siècle,  rénovée en 2001. L'intérieur est de style baroque. Dans le chœur, le maître autel est dominé par la statue de saint Quirin toujours représenté en uniforme romain et tenant l'écu à neuf besants, encadrée par celles de sainte Scolastique et saint Benoît.

Des deux côtés, dans des niches, deux châsses renferment les reliques de saint Quirin et de sainte Balbine. A droite, une chapelle funéraire de style néogothique a été bâtie au XIXe siècle et renferme des sépultures de la famille Chevandier. Le premier vitrail à gauche date du XVIIIe siècle. Les deux autels latéraux, celui de gauche dédié à la Vierge et celui de droite à saint Sébastien sont également de style baroque. L'orgue «Jean-André Silbermann» (célèbre facteur d'orgues) date de 1746 et sert de base à l'organisation d'un festival de  musique sacrée. Le grand lustre, en cristal, a été fabriqué par la cristallerie de Saint-Louis  (Moselle) et provient de l’église de Marienthal (Bas-Rhin) où il était déposé.



eglise priorale et haute chapelle saint-quirin rose d'or rose rouge les 7 roses sept roses